Agia Anna

agia anna antoinerenault.comC’est un endroit béni des Dieux. A deux pas du Monastère de la Panaghia Chozoviotissa. L’un des deux plus anciens de Grèce. Mais c’est aussi au pied de Agia Anna (Sainte Anne). La plus belle chapelle d’Amorgos immortalisée par le film « le Grand Bleu ». Quand on descend la falaise sur sa droite, on trouve un petit abri de pêcheur parfait comme point de départ pour une plongée. Les rochers plats sous-marins créent des transparences superbes. L’endroit idéal pour un shooting. Et l’inspiration suit naturellement.

"Agia Anna"  ©AntoineRenault2016  acrylic on canvas 100x70cm

« Agia Anna » ©AntoineRenault2016 acrylic on canvas 100x70cm

Share and Enjoy

Translucence

Cette frontière bouge sans cesse. Selon que la vaguelette que l’on regarde est au soleil ou a l’ombre. Selon qu’il s’agisse du côté de l’oscillation qui fait face au soleil ou bien de l’autre. On bascule sans cesse des reflets bleu de ciel aux transparences vert de mer. Cette sophistication graphique me fascine. Quelques ourlets d’écume pour faire exploser le blanc et je suis comblé.

"Liquescent"  ©AntoineRenault2016  acrylic on canvas 100x70cm

« Liquescent » ©AntoineRenault2016 acrylic on canvas 100x70cm

Share and Enjoy

Vers le Sud

cruising greeceGrande chaleur. On se faufile entre les énormes paquebots du port. Dans ce port, la mer a déjà la couleur qu’il me faut. Les collines d’Athènes disparaissent dans le sillage. De longues heures à slalomer entre les îles pendant que le soleil descend. Amorgos est une île qui se mérite. Les plus belles demandent un peu de patience. Le temps de prendre son temps. Faire des photos. Dessiner. Prendre sa première ration de soleil grec en rêvant d’un endroit qui va réussir à nous émerveiller. Encore.

"Sundeck"    ©AntoineRenault2015    acrylic on canvas 50x50cm

« Sundeck » ©AntoineRenault2015 acrylic on canvas 50x50cm

Share and Enjoy

Marée haute

J’aime beaucoup l’attitude. Les mains posées dans le rose chaud et souple. Les jambes campées dans le sable. Le bonheur d’être là. barbotter à marée montante. Confondre le rose acidulé et les bleu-verts.

"Marée haute"  ©AntoineRenault2015  acrylic on canvas  70x50cm

« Marée haute » ©AntoineRenault2015 acrylic on canvas 70x50cm

Baignade d’Août on the rocks. Sous le soleil d’Octobre

High tide on the rocks

Share and Enjoy

Art Books

2015-2016     L’ensemble des créations de l’année 2015-2016, présentées pour l’exposition « îles » à Noirmoutier (août 2016), puis à Paris (septembre-octobre). Un clic sur l’image et vous pouvez feuilleter en ligne ou commander (à prix coûtant). Je vous recommande le format « couverture rigide + jaquette ».

art book 2015 2016 Antoine Renault

2013-2015

Regarder sur internet, c’est bien. Feuilleter dans le canapé, c’est mieux.

ArtBook ©AntoineRenault2015

ArtBook ©AntoineRenault2015

50 pages – 25 toiles (zoom sur la page de gauche, plein cadre à droite). Relié couverture rigide – 21x21cm . Vendu à prix coûtant (35€) +transport (Europe:11€, Monde: 16€). Edition très limitée. Pour commander, c’est par là. Rajouter un mot doux si vous le voulez avec dédicace.

 

 

Share and Enjoy

Chapeau!

Sortie du bleu, en jaune, une après midi de fin Aout. Plage de la Clère. Grand beau temps. L’eau est douce. Le soleil tape, le sable chauffe. En fin d’après-midi, c’est plus agréable. Ces jours là sont plus agréables de toute façon. Goûter l’eau à mi-jambe histoire de se rafraîchir. Surveiller les enfants. Remonter en courant pour jouer à devancer une vague. Ces jours là, les ombres sont belles.

"Nice hat!"  ©AntoineRenault2015    Acrylic on canvas 100x70cm

« Nice hat! » ©AntoineRenault2015 Acrylic on canvas 100x70cm

Share and Enjoy

Goûter l’eau

C’est pas grave. Retourner au même endroit, c’est parfois bien quand même. Cette jetée n’a pas bougé. Légèrement plus rouillée après deux ans. On dirait que les tempêtes d’Est ne lui font même pas mal.

™ Testing the Water - ©ARenault2015 - 40x60cm

™ Testing the Water – ©ARenault2015 – 40x60cm

levrossos terrasseAu pied du plus chouette petit restaurant de la terre, elle continue d’accueillir un ou deux bateaux par jour en pleine saison. C’est sur son dos que j’ai pris une bonne partie des photos qui ont inspiré ma série de 2014. L’eau est toujours aussi belle. On fait semblant d’hésiter à y retourner. Il faut reconnaître que l’on n’est pas mal, aussi. Là. Assis sur ces planches de bois blanchies au sel. Poncées en douceur par des années de pieds sablonneux venus débarquer un peu de poisson frais et des cageots de bière à mettre au frais. »

Share and Enjoy