Verde que te quiero verde

L’inspiration est venue de 2 femmes artistes que je suis depuis longtemps. Une peintre de New York et une photographe des îles Canaries.

Alyssa

Commençons par la peintre. Alyssa Monks est très connue dans l’univers de l’art figuratif US. Certains la considèrent comme l’une des femmes artistes vivantes les plus influentes. Basée à Brooklyn, NYC, elle s’est fait connaître via sa série oil and waters où l’eau est omniprésente. C’est ce qui nous a réunis dans l’article « water everywhere » du magazine « Everywhere Art ». Publié 2 ans après ma première expo, cet article critique est un régal pour les amateurs d’art qui s’intéressent au thème de l’eau. On y retrouve aussi la suédoise Linnea Strid, le dessinateur allemand Dirk Dzimirsky, et l’américaine Samantha French . Mais le thème central d’Alyssa reste la fragilité humaine. Elle le travaille en fusionnant le portrait avec d’autres effets visuels. Il y a eu L’eau d’abord, puis la nature. C’est de cette série de portraits-paysages que m’est venue l’idée de cette nouvelle toile.

Raquel

La photographe ensuite. Je ne me souviens plus comment j’ai découvert le travail de Raquel Chicheri, mais je me souviens de ce que j’ai ressenti. Cette incroyable fraîcheur, la spontanéité, le jeu, a tendresse. Une incroyable créativité dans la composition et le cadrage. Moi qui essaie de peindre l’été invincible, je ne connais pas d’artiste qui le photographie mieux. Puis j’ai été touché par le portrait d’un de ses jeunes modèles, Nicole Blanc. Elle est catalane (et très douée en dessin). Rachel est de Galice. Les 2 vivent sur 2 îles différentes des Canaries.

Et un portrait en surimpression

Inspiré donc par les portraits de Raquel et Alyssa, je me lance dans un travail un peu compliqué. Point de départ en Avril 2019: la superposition approximative d’un portrait noir et blanc de Nicole et d’une photo de palmiers de mon rooftop d’Amsterdam. Des mois de travail plus tard, je finis par trouver enfin un équilibre satisfaisant entre ce regard hypnotisant et les palmes qui l’entourent. Janvier 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

petit test anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.