Un truc incroyable s’est produit sur Instagram le 1er janvier

1er Janvier 2019. Je progresse sur une nouvelle toile. Perdu dans des volutes de vert. Concentré sur des pieds dans l’eau au bout dune petite jetée grecque. Je fais partager le plaisir de mes coups de pinceau via un « live » sur Instagram. Un follower me demande si cette toile est déjà vendue ou réservée. En fait non: ce n’est pas une commande et je viens de la démarrer. Sa femme et lui décident donc de me l’acheter. Voilà. Comme ça!

Stupéfaction: Ils achètent une oeuvre en cours de route. Je ne sais pas encore moi-même à quoi elle ressemblera une fois terminée. Ils n’ont jamais vu aucune de mes toiles en vrai. Oui mais… ils connaissent mon travail depuis longtemps, nous avions déjà eu plusieurs conversations à distance, et ils sont convaincu que cette toile leur plaira.

TM-levrossospier-antoinerenault-art-saatchiartJe suis fasciné par cette décision coup de coeur. Emerveillé à vrai dire. Oui, chacun sait ce que l’art fait à notre cerveau.  On sait qu’il est bon pour la santé et qu’il nous « rend amoureux ». Mais tout de même. 

La toile a évoluée. Je l’ai terminée. Ils l’ont aimée. Elle a rejoint une maison de collectionneurs qui savent prendre de belles résolutions de nouvel an.

Share and Enjoy

Kitrinos

Le dernier tableau de ma série jaune inspirée d’images d’Amorgos s’appelle… jaune (kitrinos en grec). En le peignant, j’ai été intrigué par l’effet intéressant du rouge. Le visage est resté bloqué longtemps sur cette note très chaude, jusqu’à ce que je me décide à le ramener à des teintes classiques. Accident de parcours ou signe annonciateur d’une exploration rouge? L’avenir nous le dira.

TM-Kitrinos-antoinerenault-art-saatchiart

Le travail sur les reflets sous-marins à la surface était un pur bonheur. Ces contrastes multicolores, aléatoires en apparence, qui forment pourtant du liquide et du lumineux. j’adore jouer avec ça.

zoom5-kitrinos-antoinerenault-art-saatchiart

Share and Enjoy

Bumblebee

Je n’avais pas d’idée de titre pour celle-là. J’ai fait un appel à la créativité sur Facebook. Un ami collectionneur néo-zélandais a proposé « bumblebee » (bourdon). Je lui ai demandé pourquoi. Sa réponse m’a bien plu: « pour moi, Bumblebee évoque un sentiment nostalgique d’innocence et une joie indicible d’être ». Bien sûr. Pourquoi pas… La beauté subjective des sentiments ressentis face à une oeuvre est souvent plus intéressante que l’oeuvre elle-même. J’aime bien ça!

TMsmall-Bumblebee-antoinerenault-art-saatchiart

 

Share and Enjoy

Yellow submarine 2

J’ai assez d’images en stock pour peindre des reflets jaunes sous-marins pendant des années. J’aime toujours autant jouer avec ce miroir aléatoire: ce qui se joue à la surface vue d’en bas est d’une créativité infinie.

TM-yellowsubmarine-2-antoinerenault-art

 Et même si cette partie de la toile répond aux mêmes exigences de dessin et de couleur, elle conduit vers l’abstrait un peu plus vite. J’aime bien cela. Probable que cette partie-là prenne un peu plus de place dans mes tableaux à venir.

Yellowsubmarine-2-antoinerenault-saatchi-art-zoom copie

Share and Enjoy

Yellow submarine en eaux grecques

Les volutes de lumières inventées par les vaguelettes de surface sont d’une créativité infinie. Cela fait partie des spectacles que je ne me lasserai jamais de regarder. Comme les flammes qui dansent. Comme les nuages qui fondent, …

Celles-là ont été dessinées un matin d’Août 2017 sur une plage d’Amorgos.

TM-yellowsubmarine-antoinerenault-art-2018antoinerenault-art-yellow-submarine-2018-3

Share and Enjoy

Vol au-dessus du grand bleu

C’est profond, bleu dense et émouvant de beauté vers en bas. C’est lumineux, aveuglant et réjouissant de beauté vers en haut. Comme quand on vole. Elvire surprise en plein vol entre deux rochers d’un endroit magiques à Amorgos. Vol au-dessus du grand bleu sur l’île du Grand Bleu. acrylique sur toile, 100x70cm.

TM2018-flyingovertheblue-antoinerenault-art-saatchiart

 

Share and Enjoy

Rien que des bulles

Nothingbutbubbles-antoinerenault-art-2018_original

 

Faire des bulles sous l’eau. Souffler un peu d’air. Permettre au corps de mieux rester au fond. Et aux yeux d’admirer ces balles de mercure se bousculer vers la surface. C’est comme souffler du verre sans être limité par la matière première. Finalement si. La matière première ici c’est l’air. Et il faut remonter en chercher avant de plonger à nouveau.

nothingbutbubbles-antoinerenault-art-2018- zoom

Share and Enjoy

Zero gravité

Cette apesanteur que l’on resent lorsque l’on flotte allongé à la surface… Légèreté. Comme installé dans un nuage liquide. Détente. Aucun muscle en tension. Aucun point sous pression.

"Zero Gravity" 2017©antoinerenault. acrylic on canvas 100x70cm

« Zero Gravity » 2017©antoinerenault. acrylic on canvas 100x70cm

L’élément liquide compense la force de gravité. Et cet équilibre physique semble se transformer naturellement en sérénité. La tête se vide. Au mieux elle caresse des pensées positives. Des pensées sans gravité.

Bas-Closeup-zerogravity-antoinerenault

Archimède a théorisé l’explication physique: “Tout corps plongé dans un liquide reçoit de celui-ci une poussée verticale égale au poids du volume du liquide déplacé”. Mon père a toujours eu une fascination pour ce phénomène. Et c’est sans doute par reconnaissance pour ses grandes joies de navigation qu’il a fait apprendre par coeur la formule à tous ses enfants. Ce qui a procuré à cette progéniture moyennement équipée pour la Physique une joie furtive au moment où le sujet était enfin abordé à l’école.

Share and Enjoy

Agio Nikolaos

Oui c’est un titre un peu bizarre pour cette image. J’aime bien le nom des lieux. Agio Nikolaos (Saint Nicolas), c’est le petit rocher au pied d’Oia où est construit une chapelle.

"Agio Nikolaos" 2017©antoinerenault. Acrylic on canvas 50x70cm

« Agio Nikolaos » 2017©antoinerenault. Acrylic on canvas 50x70cm

Un coin parfait pour plonger, à 15 minutes de nage de la falaise. A côté de la chapelle, un petit abri dans lequel un pêcheur garde ses filets au sec. Lézarder au soleil après la baignade, le dos nu appuyé sur la chaux tiède de ce vieux mur, est un luxe. Profiter de la beauté pure de ce site incroyable. Penser à la soirée que l’on va passer là-haut, tout en haut de la falaise. Se réjouir à l’avance de cette vue stupéfiante qui donne un supplement de gout à toutes les saveurs du diner.

Share and Enjoy

L’âme adore nager

Elle vient d’une matinée grecque. Au pied d’Oia, Santorin. Je crois que c’était la première baignade de l’été 2013. En bas d’un chemin dans la falaise rouge de 200m, on touche une eau lumineuse.

"L'âme adore nager" 2017©AntoineRenault  Acrylic on canvas 100x70cm

« L’âme adore nager » 2017©AntoineRenault Acrylic on canvas 100x70cm

La paroi volcanique vous domine de toute sa masse et s’enfonce vers les profondeurs de la Caldera. Cela rend la première plongée un peu intimidante. Et puis rapidement, le plaisir de l’eau qui enveloppe, les nuages de poissons insouciants. On oublie l’abîme et on vole. On se sentait très bas il y a cinq minutes. On se sent soudain très haut. Et on adore ça.

Share and Enjoy