Agio Nikolaos

Oui c’est un titre un peu bizarre pour cette image. J’aime bien le nom des lieux. Agio Nikolaos (Saint Nicolas), c’est le petit rocher au pied d’Oia où est construit une chapelle.

"Agio Nikolaos" 2017©antoinerenault. Acrylic on canvas 50x70cm

« Agio Nikolaos » 2017©antoinerenault. Acrylic on canvas 50x70cm

Un coin parfait pour plonger, à 15 minutes de nage de la falaise. A côté de la chapelle, un petit abri dans lequel un pêcheur garde ses filets au sec. Lézarder au soleil après la baignade, le dos nu appuyé sur la chaux tiède de ce vieux mur, est un luxe. Profiter de la beauté pure de ce site incroyable. Penser à la soirée que l’on va passer là-haut, tout en haut de la falaise. Se réjouir à l’avance de cette vue stupéfiante qui donne un supplement de gout à toutes les saveurs du diner.

Share and Enjoy

L’âme adore nager

Elle vient d’une matinée grecque. Au pied d’Oia, Santorin. Je crois que c’était la première baignade de l’été 2013. En bas d’un chemin dans la falaise rouge de 200m, on touche une eau lumineuse.

"L'âme adore nager" 2017©AntoineRenault  Acrylic on canvas 100x70cm

« L’âme adore nager » 2017©AntoineRenault Acrylic on canvas 100x70cm

La paroi volcanique vous domine de toute sa masse et s’enfonce vers les profondeurs de la Caldera. Cela rend la première plongée un peu intimidante. Et puis rapidement, le plaisir de l’eau qui enveloppe, les nuages de poissons insouciants. On oublie l’abîme et on vole. On se sentait très bas il y a cinq minutes. On se sent soudain très haut. Et on adore ça.

Share and Enjoy

Le cercle éternel des formes fugitives

Figer des reflets c’est attraper des formes fugitives. Qui se ressemblent toujours. Et qui n’en finissent pas de se transformer en d’autres formes. Dans une composition éternellement unique, à chaque instant.

antoinerenault-cercle-eternel-formes-fugitives

J’avais en tête de peindre cette image depuis longtemps. Je me posais deux questions: arriverai-je à trouver le moyen de rendre la luminosité de ce moment? Et quel titre pourrai-je bien lui trouver? La lumière a fini par arriver. Le nom est un morceau de poème de Louise-Victorinne Ackerman. Une poétesse française dont j’ignorais le nom et l’oeuvre. Mais j’aime bien comment ces mots vont avec cette peinture.

antoinerenault-cercle-eternel-formes-fugitives-k

 

Share and Enjoy

L’île au pied d’Oia

Amoudi-Bay-swim-area-photo-from-the-godsavethescene-blogA l’abri de la falaise et de la foule. Pourtant, vingt mètres à la nage suffisent pour atteindre cet îlot. Spot de baignade parfait, le petit caillou s’appelle Agios Nikolaos (Saint Nicolas). Normal: il y’a dessus de une petite chapelle plein Sud qui regarde Nea Kameni au centre de la Caldera. Prendre le soleil sur son parvis est déjà un cadeau. Au-dessus de ton épaule gauche déjà bien bronzée, 100 mètres de falaises rouges avec le village d’Oia qui te regarde de tout en haut. Sous tes pieds, 400 mètres de fond et une eau cristalline

Donc tu peux plonger. Et du coup, c’est extrêmement bleu quand tu regardes en bas. Quand tu te redresses vers la surface, le jeu de reflets est enrichi par le blanc d’Oia, de la chapelle, et des falaises rouges. Et quand tu sors la tête de l’eau, c’est tellement beau que tu n’as plus tellement l’idée de replonger tout de suite. Juste de rester là à flotter, tourbillonner lentement pour profiter du panorama . Et t’accommoder du sourire béat qui reste bizarrement accroché à tes lèvres.

"Swinging lightly"  ©AntoineRenault2016   Acrylic on canvas 100x70cm

« Swinging lightly » ©AntoineRenault2016 Acrylic on canvas 100x70cm

 

Share and Enjoy

Parádeisos?

paradise beach antoinerenaultC’est ici! Paradise beach. C’est son nom. Il y en a sur toutes les belles îles, je sais. Mais ici c’est différent: on est sur Amorgos. Au bout d’un chemin, dans l’axe du coucher de soleil. La transparence est au rendez-vous. Le soleil aussi. Les falaises ocre dense. L’eau vert sinople. En fin d’après-midi, on peut sauter au-dessus du soleil et frôler le paradis.

"Parádeisos" ©antoinerenault2016  acrylic on canvas 100x100cm

« Parádeisos » ©antoinerenault2016 acrylic on canvas 100x100cm

Share and Enjoy

Agia Anna

agia anna antoinerenault.comC’est un endroit béni des Dieux. A deux pas du Monastère de la Panaghia Chozoviotissa. L’un des deux plus anciens de Grèce. Mais c’est aussi au pied de Agia Anna (Sainte Anne). La plus belle chapelle d’Amorgos immortalisée par le film « le Grand Bleu ». Quand on descend la falaise sur sa droite, on trouve un petit abri de pêcheur parfait comme point de départ pour une plongée. Les rochers plats sous-marins créent des transparences superbes. L’endroit idéal pour un shooting. Et l’inspiration suit naturellement.

"Agia Anna"  ©AntoineRenault2016  acrylic on canvas 100x70cm

« Agia Anna » ©AntoineRenault2016 acrylic on canvas 100x70cm

Share and Enjoy

Translucence

Cette frontière bouge sans cesse. Selon que la vaguelette que l’on regarde est au soleil ou a l’ombre. Selon qu’il s’agisse du côté de l’oscillation qui fait face au soleil ou bien de l’autre. On bascule sans cesse des reflets bleu de ciel aux transparences vert de mer. Cette sophistication graphique me fascine. Quelques ourlets d’écume pour faire exploser le blanc et je suis comblé.

"Liquescent"  ©AntoineRenault2016  acrylic on canvas 100x70cm

« Liquescent » ©AntoineRenault2016 acrylic on canvas 100x70cm

Share and Enjoy

Vers le Sud

cruising greeceGrande chaleur. On se faufile entre les énormes paquebots du port. Dans ce port, la mer a déjà la couleur qu’il me faut. Les collines d’Athènes disparaissent dans le sillage. De longues heures à slalomer entre les îles pendant que le soleil descend. Amorgos est une île qui se mérite. Les plus belles demandent un peu de patience. Le temps de prendre son temps. Faire des photos. Dessiner. Prendre sa première ration de soleil grec en rêvant d’un endroit qui va réussir à nous émerveiller. Encore.

"Sundeck"    ©AntoineRenault2015    acrylic on canvas 50x50cm

« Sundeck » ©AntoineRenault2015 acrylic on canvas 50x50cm

Share and Enjoy