Family first!

Vous l’avez peut-être remarqué: ma fille Elvire est une de mes muses préférées. Donc oui, en effet, elle est celui de mes 3 enfants qui est le plus représenté dans mon travail. Je trouve les 2 autres naturellement très beaux aussi, c’est juste que je peins plus volontiers la figure féminine. Mon fils Alfred qui se fait pourtant tendrement surnommer Adonis dans la famille avait vraisemblablement besoin d’une preuve d’affection supplémentaire, exécutée au pinceau s’il vous plaît.

Je lui suis reconnaissant de son long travail de réclamation car cette toile a été un bonheur à peindre. Travailler le sourire d’un visage qu’on aime est en soi réjouissant. Il est là, dans un jacuzzi, en train de profiter d’un coucher de soleil sur Oia à Santorin. Il est d’ailleurs face à son amie, dans le même jacuzzi, qui a inspiré le tableau Tiana Kameni. Cet Adonis réalisé au Bic et à l’acrylique a été l’occasion de nombreuses explorations sur les lignes et couleurs. Et c’est une toile que j’adore. De quoi rendre sa soeur jalouse?

Il aurait pu rendre une autre muse rancunière: La jolie Jesi Le Rae. Mannequin chez L.A.MODELS, elle m’avait inspiré un premier tableau « Jesi’s hat » peu avant de faire la couverture du fameux numero « Speech issue » de Playboy au printemps 2019 . Il se trouve que sa silhouette était peinte sur la toile que j’ai utilisée pour cet Adonis… un week-end où je me trouvais en rupture de chassis (voir vidéo ci-dessous). Jesi ne lui en a pas voulu, comme l’indiquent ses commentaires sur mon post Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

petit test anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.