4 maquereaux dont 1

Le dessin de leur robe me fascine. On dirait que le motif a été conçu par Keith Haring (un autre nom de poisson, tiens…). Toujours différent, mais toujours reconnaissable. Je les pêche à la traîne et je les grille depuis l’éternité mais je n’avais jamais remarqué leur beauté. C’est un des thèmes imposés par un groupe de sketchers pendant les 90 jours de cet étonnant confinement qui m’a fait crayonner leur zébrures pour la première fois.

Cela m’a tellement plu que j’ai voulu explorer ce sujet en peinture. Les 4 même maquereaux. Dont 1 que j’ai choisi de faire briller un peu plus. Il y aura une suite, c’est très probable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

petit test anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.